Et Pourquoi Pas ? fait sa rentrée !

Amis curieux et passionnés, voilà une bonne nouvelle pour vous !

Après une longue période de silence, Et Pourquoi Pas ? fait sa rentrée. Et une rentrée bien occupée !

En effet, même si nous avons été plutôt discrets depuis la publication des vidéos du 16 mars, nous n’avons pas chaumé pendant les vacances…

Au programme de cette rentrée, une participation à la Fête de la Science. Cette participation est née du hasard d’une discussion avec Jean-François Le Maréchal, responsable de l’organisation du Village des Sciences à l’ENS pendant la Fête de la Science. Alors, pour cette Fête de la Science, nous organisons une Table aux Questions. Quezaco ? Ce sera le sujet d’un prochain billet.

En même temps, nous organisons une deuxième après-midi de mini-conférences, en partenariat avec une association de Centrale Lyon qui partage notre manière de voir, les Pistons du Savoir. A priori, elle aura lieu fin novembre-début décembre. Et si vous voulez participez à l’organisation ou en tant que conférencier, c’est le moment de vous manifester ! N’hésitez pas à nous contacter  à l’adresse projet.etpouquoipas@gmail.com.

Enfin, une partie d’entre nous travaillons sur un projet pour participer à IGAM4ER, compétition internationale de création de jeux pour l’éducation de la recherche : avec les conseils d’un chercheur en neurosciences de MacGill (Montréal), nous essayons de concevoir un jeu qui puisse permettre d’exploiter les capacités d’analyse d’images des joueurs pour mesurer différentes choses sur des clichés de neurones. Là encore, nous accueillons volontiers les conseils, remarques, ou même, si le projet vous intéresse, de nouveaux membres dans l’équipe.

Plus de détails sur ces différents projets dans de futurs posts, restez connectés !

Bonne rentrée à tous,

La Chapelière

The Deconstruction : the end

Nous avons terminé notre vidéo finale et notre Instructable (sorte de tutoriel) ce matin.

En tout, nous aurons passé 82h sur notre projet de Déconstruction, dont une vingtaine à dormir.

Notre Amibe sociale mérite tout particulièrement notre respect pour ses deux nuits blanches consécutives.

Voilà la vidéo finale :

Lire la suite