Les derniers jours…

Le compteur affiche J-5. 5 jours donc, jusqu’à l’aboutissement de notre travail. 5 jours encore pour régler tous ces multiples détails qui feront de notre événement une réussite.

5 jours à tenir, avant de pouvoir faire un tour du cadran bien mérité au fond de notre lit. Parce qu’avec les derniers préparatifs de « Et Pourquoi Pas ? », nous avons aussi des impératifs et des échéances liés à nos cours respectifs. Fatigue, donc !

Un peu de stress aussi, dans l’anticipation de cette après-midi dans laquelle nous avons mis beaucoup de nous-mêmes. Stress, parce que tout ne va pas comme on le voudrait… Stress, parce qu’on fait des erreurs bêtes, sans grandes conséquences mais un peu frustrantes. Stress, anticipation et aussi excitation à l’idée que ça y est, samedi, « Et Pourquoi Pas ? » aura lieu.

Alors on coche les unes après les autres les tâches sur notre To-Do List. Et on rajoute des tâches aussi, au fur et à mesure que les problèmes se concrétisent.

Ces 5 jours, c’est aussi le moment de battre le tambour, de rameuter les élèves et profs de l’école, nos connaissances lyonnaises.

Affiches, mails, beaucoup de mails, encore plus d’affiches, des flyers, des aller-retours à la reprographie, des réunions plus ou moins improvisées et plus ou moins efficaces sur comment attirer le plus de gens, des discussions dans les couloirs « Venez, ça va être super ! Et en plus on offre à manger… », des  posts Facebook, un compte Twitter (@et_pq_pas)… Et des retours qui donnent le sourire ! Même si on n’était pas très soutenu au départ (faut dire, les 24h c’était effectivement un peu ambitieux sorti de nul part comme ça), aujourd’hui les retours qu’on a des profs et des élèves sont globalement positifs, voir parfois vraiment enthousiasmes. Et ça, ça fait plaisir.

Un petit mot de remerciement donc à tous ceux qui nous ont encouragé ces derniers jours, parce que ça compte…

Pour être honnête, ces derniers jours sont aussi parfois un peu tendus. (Vous pensez que ça a un lien avec la fatigue et le stress ?? Non, je ne vois vraiment pas le rapport) Pas de clash international, ni de ferme engueulade, juste quelques petits moment d’énervement, on s’agace un peu vite, on ne fait pas forcément attention à ce qu’on dit… Mais de toute façon, tout ça sera vite oublié une fois qu’on y sera, qu’on accueillera le public (avec le sourire bien sûr) et qu’on ouvrira les conférences.

Parce qu’on y croit, « Et Pourquoi Pas ? » fera un tabac !

 

Alors, vous qui ne savez pas encore quoi faire de votre samedi après-midi, venez donc assister à nos merveilleuses conférences !

 

La Chapelière

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s