Les scienteux, une étude géographique

Vous le savez, je suis géographe. Et les cinq autres membres de l’équipe d’Et Pourquoi Pas sont ce qu’on appelle couramment des « scienteux ».

Scienteux, n.m. : Etre asocial et étrange, partiellement équipé pour survivre dans le monde réel. Le scienteux a généralement la peau très blanche, à force de passer de longues heures devant son écran d’ordinateur. Le scienteux a l’habitude de se déplacer en troupeau (pour mieux se défendre) et comprend ce que « théorème de Bolzano-Weierstrass » et « interprétation de Copenhague » signifient. 

Beaucoup de gens me demandent : « N’est-ce pas difficile de travailler avec une équipe de scienteux ? ». La réponse est indubitablement « OUI ». Oui, travailler avec une équipe de scienteux est difficile, très difficile. Mes cinq partenaires sont en Biologie, je suis en Géographie. Ils sont de Monod, je suis de Descartes. Ils sont 5, je suis 1 (sans compter toutes les personnes dans ma tête). Alors effectivement, durant les réunions d’Et Pourquoi Pas ?, je me sens parfois un peu seul. Oh, ce n’est pas que mes petits camarades soient méchants, loin de là. Il nous est arrivé de beaucoup rire autour d’un paquet de madeleines (qu’ils trempent dans de la sauce tomate aux olives). Avec le temps j’ai appris à les aimer et à les comprendre. Certains pourraient dire que j’ai appris à les apprivoiser.

Cette petite troupe de scienteux et moi-même ne nous mélangeons que peu. En effet des considérations géographiques nous séparent, ce qui explique mon surnom de « Géographe invisible ». Nos 5 charmants biologistes vivent en effet à Monod, et ils y travaillent par la même occasion. La vie étudiante se déroulant beaucoup entre les salles de cours et le studio que l’on occupe, la mobilité de nos biologistes est relativement réduite. Quant à moi, mes cours se déroulent sur le site Descartes et je n’ai que très peu de raisons de me déplacer sur Monod, distant de plusieurs centaines de mètres. De plus, je n’habite pas sur le site Descartes. Cela fait que nous ne nous croisons que très rarement et qu’à chaque fois qu’ils se déplacent l’un chez l’autre pour discutailler ou réaliser des Machines de Rube-Goldberg, j’ai trop la flemme de m’y rendre. Mon invisibilité découle en réalité de notre éloignement géographique ! Finalement, c’est utile la géographie ! Essayez, vous verrez !

Le Géographe Invisible !

Advertisements

2 réflexions sur “Les scienteux, une étude géographique

  1. Hep hep hep !
    Qu’ouïs-je ? Qu’entends-je ? Ou plutôt que lisé-je ?
    Quid des scienteux tout palots … parce qu’ils passent leur journée dans une cave devant leur expérience ?
    (Moi j’m’en moque, j’suis métisse … Bon courage !)

    • C’est l’expression du point de vue personnelle de notre lettreu préféré… Cet article n’engage que sa responsabilité ! Il y a certainement plus de fenêtres dans nos salles de TP que dans leurs salles d’archives !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s